La satisfaction des besoins de nos clients constitue notre objectif principal, ce qui impose de mettre en œuvre une politique de qualité pour nos produits, nos services, notre organisation et nos processus.

Dans le cadre de sa politique de qualité, TKM Industries se fixe les objectifs suivants :
· Fournir à nos clients des produits conformes à leurs exigences et répondant aux normes en vigueur.
· Apporter à nos clients notre assistance technique et commerciale
· Informer notre clientèle sur les performances et les méthodes de mise en œuvre des produits fabriqués

De plus, TKM Industries s'efforce :
· d'être à l'écoute de ses clients pour évaluer leurs besoins et mesurer leur satisfaction
· d'améliorer le fonctionnement de son organisation et de ses processus dans la rigueur et la transparence, en s'appuyant sur l'analyse objective des faits
· de développer le professionnalisme de son personnel ainsi que sa motivation aux exigences de nos clients

Soudure



Soudage MIG-MAG



Le soudage MIG-MAG (respectivement 131 ou 132/133, et 135 ou 136/138 suivant la norme EN ISO 4063-2011), ou encore GMAW selon les normes américaines, est un procédé de soudage semi-automatique. La fusion des métaux est obtenue par l'énergie calorifique dégagée par un arc électrique qui éclate dans une atmosphère de protection entre un fil électrode fusible et les pièces à assembler.Les acronymes MIG et MAG signifient respectivement Metalinertgas et Metal active gas. La différence entre les deux procédés tient à la composition du gaz. Le procédé MIG utilise un gaz neutre qui ne réagit pas avec le métal fondu (argon ou argon + hélium), contrairement au procédé MAG (mélange d'argon avec du dioxyde de carbone et de l'hydrogène en proportions variables selon les métaux à souder). Le gaz est injecté en continu sur l'arc afin d'isoler complètement le métal en fusion de l'air ambiant.




Soudage TIG



Le soudage TIG est un acronyme de TungstenInertGas, où Tungsten (Tungstène) désigne l'électrode et InertGas (Gaz inerte) le type de gaz plasmagène utilisé. L'arc se crée entre l'électro'agit d'un gaz ou d'un mélange de gaz rares (surtout de l'argon ou de l'hélium, ou un mélange de ces deux gaz).L'amorçage se fait grâce au gaz circulant dans la buse qui entoure une grande partie de l'électrode. Le soudage s'effectue en polarité directe (pôle - du générateur relié à l'électrode) pour la majorité des métaux et alliages (aciers, inox, cuivreux, titane, nickel...) sauf dans le cas des alliages légers d'aluminium ou du magnésium, où l'on soude en polarité alternée (pendant un laps de temps, l'électrode est reliée au pôle + du générateur). Souder de façon continue en polarité inverse (pôle + relié à l'électrode) détruirait cette électrode en la faisant fondre.

Tél. : 04/370.95.95
Fax : 04/345.95.09
info@tkmi.be
5, rue Dossay
B-4020 WANDRE
Belgique

Bienvenue sur notre site internet

Celui-ci est récent, nous vous prions donc de garder en vue que les rubriques ne sont donc pas encore complètes à 100%
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30
Ouvert sur RDV en dehors des heures.